Author Archives: admin

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (LII)

Le 24 au soir chez J. B. Gâteaux, arbre de Noël fort bien rangé sur vaste table. Rois mages cheminant dans herbe vers crèche, au pied arbre. Multitude de cadeaux, bien enveloppés et ficelés tout autour. Corbeilles de fruits. Un instant au Main building chercher un de mes bas gonflés de cadeaux pour James, et que j’étais chargé de suspendre ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (LI)

22-12-1943. Hier matin, à la porte, dans espoir voir A. N’ai pu que l’apercevoir par trou de swaley. Jupe rouge imprimée, blouse blanche. Impossible lui parler, un Japonais étant de service aux paquets. A déjeuner D. K. m’apporte sa lettre. A 7 h 30 notre fameux « Messiah » a eu lieu, par temps lourd et sombre. Mieux marché qu’aux ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (L)

17-12-1943. Avant-hier, lre distribution des lameux « comfort kits » ou, officiellement, « relief supplies ». Mais auparavant, il a fallu que les Japonais inspectent le contenu de chaque grosse boîte en carton (47 Ibs). A midi, rumeur que les Japonais non seulement ouvraient les caisses, mais qu’ils ouvraient aussi les « cans ». Indignation, fureur, à l’idée que les ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XLIX)

14-12-1943. Ce matin essai infructueux de voir Anne à la porte. A 9 h 30 parmi le groupe habituel qui passe chaque jour une bonne heure à attendre derrière la porte intérieure du camp, dans l’espoir d’apercevoir ou de parler à quelque proche parent. La plupart, des vieux Américains, des « old timers » mariés à des Philippines, qui elles ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XLVIII)

12-12-1943. Dimanche soir. Beau concert ce soir : Concerto de Mozart, 5e Symphonie de Beethoven. Le concerto divin (violon, Szigeti). Fragilité, grâce et en même temps profond. Mais si froid dehors qu’Angela et moi décidons de rentrer après la symphonie. Pantalons longs, pull-over, veste! Vent froid, gouttelettes de pluie. Temps resté incertain depuis typhon mois dernier. Ai eu chance vendredi ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XLVII)

20-11-1943. Trois quarts de typhon dimanche dernier. Dures journées. Dimanche soir, guitare de 7 heures à 8 heures, puis lecture (Descartes, Discours M. ! prêté par Aiguillon). Vent de plus en plus violent. Murs bougent, fenêtres battent. Je ficelle tout plus solidement. Me couche. Mais ne dors pas. Je lis un peu (Capitan Verrono). Me relève. Comme un château de ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XLVI)

8-11-1943. Suis sorti aujourd’hui! Ai aidé à l’emmagasinage colis arrivés par Teia Maru, expédiés par Croix-Rouge américaine. Sont entreposés dans bodega de Menzi, Azcanaga. Cinq camions militaires pour nous amener. Tous munis de bandeau rouge – torse nu. Rues et avenues toujours les mêmes. Calesas, carra- tellas, les élégants dokars, d’autres voitures à cheval fantaisistes. Tous véhicules archipleins. Trams bondés. ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XLV)

14-10-1943. Indépendance day. Allégresse officielle : Te deum. Drapeau confectionné par de hautes dames philippines et solennellement remis au président Laurel, discours. Allégresse popu-laire : petits drapeaux de papier aux fenêtres, sur les carromatas, musiciens ambulants alternant marches américaines et marches japonaises, arc de triomphe en carton pâte (d’après les journaux). Au milieu de cette joie de commande, le camp ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XLIV)

29-9-1943. Entrevue avec K. hier. Désagréable, peu poli. Dans le bureau à l’attendre pendant près d’une heure, au moment de déjeuner. Une Française (?) maniérée, affectée, nerveuse, l’at-tendait depuis 9 heures pour demander une passe de huit jours. « Je n’en peux plus. Tout ce que je demande c’est huit jours de tranquillité dans un hôpital. » Une vieille Anglaise ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XLIII)

17-9-1943. Pluie de nouveau. Conférence en¬core remise. Depuis trois jours, nouvelles bonnes. D’abord on a laissé hier Mussolini. Les journaux ont une histoire de parachutistes et d’autogire ? Mystérieux, mais le fait est là. C’est stupide et vexant. Ensuite à Salerne les boches donnent du hl à retordre. Naturellement les journaux parlent d’un nouveau Dunkerque, ce qui est exagéré. Néanmoins ... Read More »