Author Archives: admin

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XLII)

5-9-1943. Dimanche. Magnifique concert ce matin au Father’s Garden. Concerto pour violon de Mozart, par Heifetz. Merveille des merveilles. Puis « Requiem » Fauré par Bref (Annie). Douceur et profondeur. Une voix de femme admirable. Rarement concert m’a laissé une impression si profonde. Angela et moi étions épuisés et avons pris du temps pour nous ressaisir. Curieux de voir l’effet ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XLI)

22-8-1943. Aujourd’hui dimanche. Temps radieux continue. Prépare toujours conférence sur France xvie, remise finalement à quinze jours. Vendredi dernier, un Hollandais, Ranstad, parlait des langues modernes. Tout heureux de faire preuve d’« iconoclasme » il attaqué légèrement l’Académie française. Après il vient faire le tour de tous les Français dans l’espoir que ses paroles les avaient choqués. Il était très ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XL)

8-8-1943. Mieux depuis quelques jours. R. a été voir A. pour lui proposer de la mettre sur liste rapatriées en GB. Chic de sa part. A. a accepté. Espoir, très vague, qu’elle en profitera pour venir au camp. Attends impatiemment son petit mot ce matin. Impossible de voir qui que ce soit à la porte depuis près de huit jours. ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XXXIX)

31-7-1943. Nouvelle Mussolini confirmée presse locale lendemain jour où nous l’avons apprise. Nous attendons tous à chute prochaine Italie. Hier soir rumeur au sujet suicide G. Hier matin visite d’Anne et de Mrs. G. A. très bien et l’air heureux. Une de mes notes interceptée hier matin par le contrôle américain des paquets. Très ennuyeux. M’attends à une semonce. Si ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XXXVIII)

Beaucoup étaient de « old timers » venus aux Philippines avec les premiers contingents amé-ricains, et qui y sont restés pour tenter leur chance, sans trop de succès. Célibataires pour la plupart, et destinés à une vieillesse solitaire, les voici, sans soucis, au milieu d’un tas d’autres camarades et disposant de tout le temps qu’il faut pour raconter leurs histoires ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XXXVII)

Puis deux disques, Les Deux Grenadiers de Schumann et pour terminer la Marseillaise que nous écoutons tous debout. Le pauvre Osmond, qui n’est pourtant pas bien grand, se lève aussi, mais sa tête chauve est sans cesse balayée par une branche d’arbre, et ce petit détail m’empêche de me recueillir comme il siérait, ainsi que la pensée qu’à la même ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XXXVI)

Dames qui, rouge aux lèvres, ongles vernis, épluchent le matin les légumes, ou lavent leur linge ou les assiettes sales, ou vident leur boîte aux ordures. Tableau peu ordinaire. Beaucoup gardent de l’élégance, malgré la rareté des robes neuves ; toutes conservent leur coquetterie, et trouvent temps à soigner leur beauté ! Mais, dans l’ensemble, pas de « chiqué ». ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XXXV)

12-7-1943. Hier bonne surprise d’apprendre que les alliés ont débarqué en Sicile. Enfin ! Quoique prévu, l’événement me remplit de joie. La nouvelle est confirmée ce matin ( il y a quinze jours le bruit avait couru, un soir, de débarquements massifs en France, Hollande et Belgique. Tous les vieux de l’Education building donnaient toutes les précisions possibles au sujet ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XXXIV)

Vers 8 heures, je m’en vais faire un tour à l’Education building. Le vent est tombé, la pluie tombe toujours, mais plus fine. Plein de monde naturellement. Dans chaque chambre qui donne sur le corridor central, et qui sont des salles de cours transformées en dortoirs, on aperçoit un fouillis de moustiquaires, de valises, de « tampipis », avec ici ... Read More »

ANNÉES DE GUERRE AUX PHILIPPINES 1941-1945 (XXXIII)

Amusant de voir un gros nègre américain discuter avec la vendeuse philippine la qualité des avocados qu’il veut acheter. Puis les quelques boutiques tenues par les internés qui ont une licence spéciale à cet effet et qui vendent un peu de tout. La cantine. Dans un enclos en plein air, c’est l’heure du concert dominical. Programme Debussy/Franck. Eparpillés, assis sur ... Read More »